Le croquis, c'est le dessin rapide d'un modèle. Le mot esquisse veut dire à peu près la même chose.
Le crayon à papier est le meilleur outil pour faire un croquis quand on débute. Tu en as sûrement un : Regarde ce qui est écrit dessus en lettres majuscules. En général, on trouve "HB". Quand on gomme un trait fait avec un HB, ça laisse des traces. Ce n'est pas très grave mais si tu veux vraiment avoir un bon crayon de dessin qui ne "bave" pas, prends en papèterie un crayon plus sec sur lequel il est écrit H, 2H ou 3H.
Appuie le moins possible sur ton crayon. Plutôt que d'essayer de faire le bon trait du premier coup, "gribouille" sans appuyer en faisant plusieurs essais jusqu'à obtenir ce que tu cherches. Tu effaceras ensuite les traits en trop ou ils seront tout simplement cachés par le coloriage.

Pour bien dessiner, on dit qu'il faut avoir "un bon coup de crayon". C'est vrai, mais il faut aussi avoir un bon coup d'œil ! Ce cours va t'y aider.

étape 1 : la silhouette
La silhouette d'un oiseau, c'est d'abord une tête et un corps. Pour les dessiner, il suffit de tracer deux formes arrondies (pour faire simple, on va appeler ça des patates). Mais attention : la taille des deux patates et la distance entre elles sont différentes d'un oiseau à l'autre. C'est là qu'il faut bien ouvrir l'œil. Voilà ce que ça donne pour un petit oiseau du genre du pinson (à gauche), pour un canard (au centre), et pour un héron (à droite). Regarde bien l'oiseau que tu veux dessiner et applique-toi à faire correctement les patates de sa tête et de son corps. Lorsqu'elles sont éloignées l'une de l'autre, dessine le cou entre les deux (comme sur le canard et le héron).



étape 2 : la queue
La queue de l'oiseau vient compléter la silhouette. Suivant l'espèce, sa forme et sa taille sont différentes, il faut donc encore être bien attentif. En général on a affaire à un rectangle (observe bien sa longueur et sa largeur) comme chez le pinson ou un triangle comme chez le canard ou le héron.



étape 3 : le bec
On dessine souvent le bec d'un oiseau comme ci-contre, mais, tout comme notre sourire vu de profil, le bec de l'oiseau se poursuit sur sa joue. Il se trace à l'aide du triangle 1 qui fait la mandibule supérieure et du triangle 2 pour la mandibule inférieure.

Faut-il encore le répéter ? Ouvre l'œil (et même les deux) pour bien respecter la longueur et la largeur du bec, très importantes pour que ton oiseau ressemble à son modèle. Le bec du pinson est gros et court, celui du canard est un peu arrondi au bout et celui du héron est long, mince et pointu. Repère bien aussi où se situe le bec sur la tête. La mandibule inférieure est souvent dans le prolongement du "menton".



étape 4 : les pattes
Les fines pattes des oiseaux peuvent se dessiner facilement avec des traits un peu épais. Elles se plient dans le sens inverse de notre genou (regarde le repère 1 du héron ci-dessous), parce que chez les oiseaux, cette articulation est en fait le talon du pied ! On voit toujours trois doigts qui forment une fourchette vers l'avant, et un quatrième doigt vers l'arrière. On ne le voit pas toujours car il est parfois très petit ou caché par la branche où est posé l'oiseau (comme notre pinson). N'oublie pas de faire les pieds palmés de certains oiseaux, comme le canard (même si notre modèle a ici les pattes dans l'eau).



étape 5 : l'œil
L'œil d'un oiseau n'est pas trop compliqué à dessiner : c'est un rond. Attention tout de même à le faire de la bonne taille et au bon endroit. Il se trouve juste au dessus du prolongement de la bouche, comme c'est montré ci-contre à l'aide d'un pointillé.
En faisant bien attention à la taille et la position de l'œil sur le modèle, voici ce que cela donne sur nos trois exemples.



étape 6 : l'aile
L'aile repliée de l'oiseau est un genre de triangle "ouvert", c'est-à-dire qu'il lui manque un côté. C'est l'endroit où elle est rattachée au reste du corps, au niveau du dos. D'une espèce à l'autre, la forme de ce triangle change. En général, plus l'oiseau a de grandes ailes, plus le triangle est long et recouvre la queue, comme chez le héron. Maintenant que tu sais qu'il faut être observateur, tu n'auras pas de mal à bien dessiner l'aile repliée comme sur ton modèle.



au travail !
Avec la méthode que tu viens d'apprendre, tu peux maintenant faire le croquis de n'importe quel oiseau posé. Bien sûr il y a encore du travail pour passer de l'esquisse au résultat final, avec tous les détails et les couleurs du plumage, ce qui n'est pas facile, mais le plus dur est fait pour que ton dessin d'oiseau soit réaliste. Cela fait des années que je dessine les oiseaux et j'utilise toujours cette méthode. Regarde ci-dessous les grandes étapes du dessin à partir du modèle de rougegorge ci-contre. La première esquisse est faite exactement suivant cette leçon. La deuxième ajoute les détails ; je n'ai pratiquement rien gommé de la première sauf le trait qui sépare les patates de la tête et du corps. J'ai fait les couleurs à la peinture. Tu peux regarder la leçon de peinture à la gouache pour apprendre à faire comme moi !



Cela te semble insurmontable ? Eh bien regarde ci-dessous comment des enfants de Grande Section* ont dessiné un rougegorge à l'aide de cette leçon.
*Ecole Jean Mermoz, Le Bourget (93).

Pas mal, n'est-ce pas ? Alors... à toi de jouer !